Gay pride 2008 à Bruxelles

Dans les commentaires du blog, CZ me disait à quel point il fait bon vivre parfois à Bruxelles… C’est vrai! D’autant plus qu’avec le mois de mai, la Belgian Lesbian and Gay Pride 2008 s’annonce dans notre capitale!

J’en parle ici comme d’une fête car, il est vrai, la Gay Pride est toujours une occasion de s’amuser (et même une très bonne). Mais, n’oublions pas qu’avant tout, si elle existe, c’est que persiste un problème plus grave: celui de l’homophobie.

Il est vrai qu’en Belgique, nous ne sommes pas les plus malheureux en la matière. La constitution ne prévoit pas la mort ou la torture pour cause d' »homosexualité » ou de « sodomie ». Néanmoins, nous sommes très loin d’une liberté totale en la matière. Il existe encore trop de cas d’insultes, de violences (de toutes sortes) ou simplement de regards étonnés, dégoutés, désapprobateur face à cet état de fait.

Oui, état de fait. Sans vouloir relancer un discours moralisateur: il ne s’agit pas d’un choix, etc. etc.

Les revendications principales de cette année :

1. Lutter contre les violences et les discriminations homophobes au quotidien, dans les faits et par l’implication de tous et de toutes.
2. Le combat pour les droits des lesbigaytrans continue en Europe et dans le monde. Notre pays doit y jouer un rôle de pionnier au niveau international.

Je ne peux que vous renvoyer au « manifeste contre l’homophobie » car tout y est dit… et exprimé de manière bien plus intelligente.

Donc, rendez-vous le 17 mai autour de quelques revendications et quelques (?) bières!

Publicités

4 Réponses to “Gay pride 2008 à Bruxelles”

  1. Le fait est qu’aujourd’hui en Belgique un couple de filles ou un couple de garçons ne peuvent toujours pas se balader dans la rue en affichant leur affection sans prendre un certain degré de risque. Ce n’est pas le cas des couples hétérosexuels… or, je ne vois pas de mesures aujourd’hui visant à réduire cette discrimination. Je ne vois pas non plus de demandes claires et ambitieuses dans les revendications de la Gay Pride.

    Pour moi, ça passe par l’éducation à la différence dès l’école primaire pour tous les enfants, dans tous les réseaux d’enseignement indifféremment. Il faut que « pédé », « gay », « gouine », etc. cessent d’être des insultes et pour ça, le seule moyen, c’est d’éduquer les gosses des hétérosexuels.

    J’espère que pour les nôtres c’est déjà ok. 😉

  2. proserpine Says:

    Exactement.
    Cela me rappelle qu’il a existé une brochure destinée à l’enseignement secondaire qui tentait d’éduquer aux différences sexuelles. C’était un bon début… Malheureusement, mis à part les petites discussions qu’elle a engendrée à sa sortie, on n’en a plus jamais entendu parler!
    Hum… Il y a du boulot…

  3. Aparis l’an dernier c’etait tres bien aussi! La preuve en image http://crevettezombie.canalblog.com/albums/cz_a_la_gay_pride_2007/index.html

  4. proserpine Says:

    Belles images!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :