Set the Control

Wouaw! Hier j’ai loué (oui, ça se fait encore) Control d’Anton Corbijn (photographe – Bowie, Costello, U2 et j’en passe- et réalisateur). Ce film relate la vie d’Ian Curtis, chanteur de Joy Division. Depuis un moment, je tournais « cold wave », notamment avec eux et Bauhaus (Bela Lugosi’s dead). Puis, Control. Sobre. Torturé.

Vous imaginez un film construit sur une légende du rock, mais sans sexe, ni drogue (enfin…)… Et dans une petite ville de campagne!? Et bien, c’est exactement dans ce cadre, sobre, que Corbijn réussi à nous transmettre le côté sauvage et torturé de Curtis. Superbe!

L’acteur principal, Sam Riley est troublant tant il ressemble au chanteur. Il semble avoir capté l’essence même de la personnalité de Curtis.

A voir, bien entendu.

« No language, just sound, thats all we need know, to synchronise
Love to the beat of the show
 »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :